Installation des dalles en PVC

Publié par le mar 7, 2013 dans Dalle PVC | Commentaires fermés

Pour parvenir à effectuer une pose de dalle optimum, il faut que le sol soit propre et sec. Pour ce faire, veillez stocker les dalles, deux jours avant la pose, dans une pièce.

Débarrassez la pièce du mobilier. Si votre sol est chauffant, sa température ne doit pas atteindre 28°. Il faut aussi arrêter le chauffage 48 heures à l’avance.

La pose des dalles dépend aussi du produit et de son épaisseur. En, effet, si l’épaisseur est supérieure à 3 cm, une pose sur un lit de sable est possible. Si elle ne dépasse pas les 3 cm, cela implique une pose sur dalle béton.

 

Pose sur lit de sable

Pour pouvoir poser des dalles sur un lit de sable, on doit creuser 15 à 18 cm de profondeur de la surface à daller, permettre une évacuation de la pluie avec une pente de 2cm/ml. Si le sol est dur, il est conseillée de poser du concassé sur 6 cm et pour les sols meuble sur 8 à 10cm. Une dameuse vibrante devrait par la suite damer le concassé pour assurer sa parfaite stabilité.

Il est important de positionner un film géotextile sur toute la surface à paver. Cette étape empêchera le sable de filer dans le concassé.
Laisser-le dépasser de chaque côté afin qu’il puisse par la suite recouvrir la couche de sable. (Fermer comme un chausson aux pommes pour éviter la fuite sur les côtés). Deux chevrons parallèles doivent être posés dans le but d’égaliser le sable. Ainsi, on pourra verser le sable sur 4 cm sans dépasser les chevrons et l’étaler avec un râteau. Avant d’ôter les chevrons, on fera coulisser une grande règle métallique en suivant la pente. Le risque d’écoulement du sable sera entravé par le positionnement  d’un film géotextile qui dépassera la couche de sable.
Une fois les  ces procédures citées sont effectuées, il serait possible d’entamer la pose des pavés :

Disposez les pavés selon le motif choisi à partir d’un coin et à angle de 90 degrés. Progressez en marchant sur le pavé, jamais sur le lit de pose. Placez les pavés bord à bord, en laissant 3 mm de joints. Se tenir le plus en arrière possible de la dernière rangée posée pour éviter de la déplacer.
On doit également vérifier l’alignement des pavés toutes les cinq rangées avec un niveau à bulle placé sur une règle plate et réajuster en martelant un peu les pavés. Au final, il faut remplir les joints avec du sable 0.5mm et les  balayer.
Veuillez Répéter l’opération et nettoyer le sable restant puis procéder au  mouillage en trois fois sans inonder la surface.

Pose sur Dalle Béton

D’abord, on doit creuser la surface à bétonner avec une bèche ou une pioche sur 20à 25 cm, mettre du concassé sur 10 à 15 cm en l’étalant sur toute la surface.  Ensuite on versera une couche de sable mélangé, on arrosera et on tassera avec une dameuse.  Un film en plastique qui déborde de 15 cm par rapport au niveau fini de la dalle sera positionné.  On ajustera les planches de coffrages huilées sur le bord de la surface à bétonner, on règlera la hauteur et en tenant en compte l’écoulement de l’eau 2cm/ml.

On essayera ensuite de Mettre en place soit des planches huilées, soit des joints de dilatation PVC sur tous les 2 à 4 m.

Les planches ou les joints sont des supports indispensables à la règle au moment de l’égalisation du béton. On pourra, dès lors, Fractionner la surface à bétonner en sections inférieurs ou égales à 20 m2.

Il importe de poser les panneaux de treillages soudés de préférence de la même section afin d’empêcher la dilatation des joints. Quant aux panneaux, il nous appartiendra de les accoler et ligaturer entre eux pour obtenir la surface souhaitée.

Une fois on parvient à disperser sur 2 à 3 cm d’épaisseur, le béton dans la section délimitée par les planches huilées, il est possible de faire remonter à la surface les panneaux de treillis emportés au fond par le poids du béton, couler une nouvelle fois du béton pour atteindre le niveau défini par le coffrage et finir par unifier le béton à l’aide d’une règle métallique appuyée sur les planches de guidage.

Après 24 heures du dallage béton, il faut enlever les planches huilées utilisées et combler le vide avec un mastic d’étanchéité spécial pour joints de construction. Sinon la dalle risque de se dilater. On doit, en définitive, attendre 24 heures avant de marcher dessus et 7 jours avant d’y poser les pavés.


La propreté du sol

La préparation sol est une étape inhérente à la pose. Elle assure une pose idéale offrant les résultats souhaités.

Dons il faut avoir un sol totalement propre et sec. Pour ce faire, on doit Procéder donc par un nettoyage avec des produits dégraissant ainsi qu’un aspirateur pour éliminer la poussière.

Mais pour les sols neufs, il faut les lisser par un ragréage.

La stabilité du sol

Si votre sol est un parquet, il faut s’assurer de sa bonne tenue. Les lames doivent être parfaitement fixées sinon, il faut les consolider ou le retirer. Un ponçage et nettoyage méticuleux du parquet, afin de faciliter son adhérence, doit être mis en place.

Dans le cas d’un ancien carrelage, refixez les carreaux décollés puis nettoyez-le comme pour les autres supports ;

procédez ensuite au ragréage afin que les joints ne réapparaissent pas.

Les commentaires sont fermés